Plus de 15 activités à faire en station lorsque les remontées ne fonctionnent pas pour cause de Covid-19

paret et yooner glisse station skiLa saison de ski s’est terminée prématurément en mars 2020 pour cause de confinement et l’année 2021 a démarré sous de bien mauvais auspices. En effet, les remontées mécaniques restent à l’arrêt, sans perspectives claires quant à une ouverture pour les vacances de février. On suit de près les annonces dans cet article.

Il parait du coup nécessaire de se préparer à un hiver sans ski, ou plus exactement sans remonte-pente et autres télécabines. C’est peut-être l’occasion pour les personnes qui ont réservé leur séjour de profiter de la montagne autrement et de découvrir d’autres glisses, d’autres sensations, dans une nature qui reste grandiose et très enneigée cette année.

Ne  nous faisons pas stopper par la fermeture des pistes. Habituellement réservé à l’après-ski, voici donc le top des activités à pratiquer cet hiver « sans ski » pour cause de Covid. De quoi profiter du grand air et profiter de la neige et des cimes :

Ski de fond : classique ou skating

Le ski de fond : au choix classique ou skating, il permet en choisissant ses pistes de pratiquer à tout âge et sur toutes distances, avec de véritables sensations de glisse. C’est aussi un excellent moyen de travailler sa forme physique et son endurance tout en découvrant des paysages magnifiques, dans un environnement sécurisé. Le matériel (chaussures et skis spécifiques) peuvent être loués en station et un forfait (peu cher) est nécessaire pour accéder aux pistes de ski nordique damées.

Randonnée raquettes à neige : la communion avec la nature

Les sorties raquettes à neige : là aussi, un excellent moyen de parcourir les forêts et sommets enneigés sur des chemins balisés, avec une ambiance de neige poudreuse pour les meilleures journées. Le matériel, des bâtons et les fameuses « raquettes » qui n’en ont plus vraiment l’allure, peut se louer dans les magasins qui louent des skis habituellement. Prévoir des chaussures de randonnées étanches et des guêtres pour éviter de revenir les pieds trempés (éviter les moon boots, ce n’est pas du tout adapté aux fixations des raquettes)

Ski de randonnée : à l’assaut des cimes

Le ski de randonnée : c’est ce qui se rapproche le plus de l’activité ski de pste avec une nuance importante … Ici, c’est le skieur qui monte les pentes, pas de tire-fesse et autres bennes pour faire le plus dur à sa place. Mais c’est aussi ça bien entendu qui fait le sel de cette pratique, avec le fait de sortir des chemins battus et de pouvoir accéder à des espaces vierges de toutes traces.

Pour débuter, il faut  se faire accompagner d’un guide car la connaissance du domaine et des conditions de neige sont indispensables, et louer un matériel spécifique (chaussures, skis de randonnée, peaux de phoques, accessoire de sécurité type ARVA/DVA, pelle d’avalanche et sonde, etc …)

Trail blanc : courez aussi sur la neige !

Le trail blanc ou la course de montagne sur neige : ce n’est rien plus que du running pratiqué sur des sentiers de montagne enneigées ou sur des pistes peu pentues si les remontées sot stoppées.

Pour cela prévoir des chaussures de trail avec des crampons bien marqués et profonds, idéalement si la neige est dure, glacée et glissante, prévoir des chaines pour les chaussures. Ces accessoires s’accrochent souvent via un mécanisme élastique, au niveau de la semelle et permettent de mieux accrocher sur les endroits glissants.  Des marques comme Yacktrax proposent des modèles peu chers et adaptés à la course sur terrain neigeux, mais il existe d’autres marques et solutions certaines avec de véritables crampons acérés pour mordre dans la neige et la glace. Prévoir aussi des guêtres spéciales pour le trail afin d’éviter que les chaussures ne se remplissent de neige si les conditions sont plutôt à la poudreuse!

Des trails blancs sont aussi des évènements organisés dans certaines stations (comme Serre-Chevalier, Font Romeu, Les Rousses) durant l’hiver, il s’agit ici d’acheter le dossard et de parcourir des distances de plusieurs (dizaines parfois) kilomètres avec d’autres compétiteurs. A chacun de voir si il préfère pratiquer seul dans la montagne ou dans le cadre d’une organisation avec ravitaillement, chronos et bénévoles.

En tout cas, l’arrêt des remontées mécaniques pourrait bien être l’occasion de tester la course sur neige, c’est agréable, c’est une super occasion de découvrir les environs des stations et … de développer le cardio !

La luge, le Yooner ou le Paret (ou le Snake Gliss … peut-être)

On ne présente plus la luge, elle doit être aussi vieille que la neige elle-même ! Mais elle se pratique toujours. Les stations ont parfois des espaces réservés en bas du domaine skiable. Mais si les remontées sont fermées, il est possible de profiter de certaines pistes (attention tout de même à la sécurité) pour glisser sur sa luge, qu’elle soit en plastique ou gonflable (cela se fait de plus en plus et prend moins de place dans la voiture !)

luge pistes de ski en stationPhoto StationSki.fr

Version évoluée de la luge, le Snake Gliss s’est implanté dans de nombreuses stations de ski. Le principe est basé sur l’assemblage es unes aux autres de luges identiques pour former un unique train piloté par un guide spécialisé. Par contre en général il faut les remonter en haut des pistes et cela se fait via les remontées mécaniques. Les stations vont-elles s’adapter et trouver d’autres moyens de remonter luges et pratiquants ou ceci sera également victime du Covid ? C’est à voir !

Autre cousin germain de la luge, le Yooner, lui-même hériter du palet centenaire : une sorte de kart des neiges, un ski sur lequel le pilote est assis à 30 cm au dessus de la neige avec un amortisseur sous les fesses. Il permet de dévaler les pistes à grande vitesse et avec de belles sensations de glisse. Plus de 60 stations en France propose de glisser en Yooner.

Le Fatbike

Derrière ce nom qui peut surprendre, il y a en fait un vélo, plus proche du VTT mais avec des pneus surdimensionnés. Ces pneus très larges procurent une traction permettant de se déplacer sur des terrains habituellement impossibles à pratiquer avec un VTT classique. Ils ont donc pris place dans les stations comme à Chatel, Avoriaz, La Plagne et bien d’autres. Il se pratique sur les pistes et sentiers  enneigés.

Prévoir casque, gants chauds pour en profiter.

Le Biathlon

Proche cousin du ski de fond, il s’agit ici d’un sport qui est de plus en plus populaire, porté par les exploits de Martin Fourcade et des nombreux champions de l’équipe de France. Alors pourquoi ne pas profiter de ses vacances à la neige pour tenter une initiation au Biathlon. Rappelons qu’il s’agit de parcourir une piste en skating et de tirer sur des cibles à certains endroits du parcours, avec le coeur souvent à fond. autant dire que cela nécessite de bien doser son effort ! Il est possible de faire de l’initiation au biathlon pour découvrir ce sport dans de nombreuses stations des Alpes ou des pyrénées comme : , Villard de Lans, Megève, Les Saisies  Le Grand-Bornand, Autrans, Peyragudes, Font-Romeu.

Le Ski Joëring

C’est comme le ski mais vous être ici tracté par un cheval, un poney ou plusieurs chiens de traineau. La découverte peut se faire par exmple à l’Alpe d’Huez, à La Clusaz, aux Orres ou aux Arcs.

Mais aussi d’autres activités comme :

  • Le chien de traineau
  • L’escalade de cascade de glace
  • La moto-neige
  • La conduite sur glace
  • Le parapente en duo
  • Promenade en traineau à Cheval
  • Tyroliennes géantes
  • Bobsleigh
  • La plongée sous la glace

Alors bien sûr toutes ces activités ne sont pas proposées dans toutes les stations mais certaines comme les randonnées en raquette, le trail blanc, la luge ou encore le ski de fond sont très généralisées.

Pour les activités nécessitant une infrastructure spécifique comme le bobsleigh ou la conduite sur glace, ce n’est possible que dans certaines stations de ski.

Pour savoir ce qui est disponible dans la station dans laquelle vous avez réservé, le mieux est de passer par le syndicat d’initiative et de vérifier les conditions d’ouverture et horaires qui peuvent être perturbés par l’épidémie de coronavirus.

Chamrousse front de neigeA Chamrousse, en février 2021, le front de neige devient paradis des amateurs de luge et de glisses alternatives – photo StationSki.fr