Quid de l’ouverture des stations de ski pour la saison 2022/2023 face au prix de l’electricité

chamrousse station isereDécidément, les années se suivent et risquent de se ressembler … Les stations de ski font face depuis 2 ans à des hivers compliqués. Après avoir vécu une année de fermeture il y a deux ans, puis une saison rendue compliquée par le Covid l’an dernier, c’est une autre crise qui attend les stations au tournant de l’hiver. La crise énergétique liée à la guerre en Ukraine a fait monter les couts de l’énergie à des niveaux jamais atteints jusqu’alors, faisant naitre de grosses inquiétudes sur les couts de l’exploitation des remontées mécaniques dépendantes du prix de l’électricité.

S’exprimant auprès de France 3, il est parmi les premiers à tirer la sonnette d’alarme : le directeur des remontées mécaniques de la station de Villard-de-Lans est inquiet concernant l’ouverture de la station pour l’hiver et la saison de ski 2022 / 2023.

Les remontées mécaniques face à l’augmentation du prix de l’électricité

Le prix du Mégawattheure a été multiplié par 20 en seulement quelques mois, passant de 55 euros à une valeur variant actuellement entre 800 et 1000 euros !

Ceci fait mécaniquement monter la facture pour les exploitants de la montagne, d’un poids de de 5% du chiffre d’affaire, le cout de l’électricité passerait à plus d’un quart des revenus !  Autrement dit, cela menace directement la rentabilité de la station et pourrait causer une impossibilité d’ouvrir les stations de ski à la date prévue cet hiver.

Station de ski et électricité : le cas de Villard de Lans, Alpe d’Huez et 2 Alpes

La station de Villard de Lans n’est pas la seule et plusieurs d’entre elles vont entamer les discussions autour du renouvellement de leur contrat d’énergie, ce qui est annonciateur d’augmentations rendant là aussi l’ouverture difficile à envisager sans faire face à de lourdes pertes. En Isère, c’est notamment le cas de stations d’envergures comme L’Alpe d’Huez et les 2 Alpes, des moteurs du département en ce qui concerne les sports d’hiver, mais la plus petite station du Collet d’Allevard est également concernée. Et ce sera le cas dans tous les massifs au fur et à mesure que les contrats d’approvisionnement en énergie vont devoir être revus …

Station de ski et électricité : Chamrousse face à l’augmentation du prix

Dans le Dauphiné, on apprend qu’à Chamrousse, le renouvellement du contrat de fourniture d’EDF n’est prévu que pour fin 2023, mais dans un an la facture va passer de 450 000 € à près d’un million ! Le prix du forfait a été augmenté d’un euros par rapport au prix déjà augmenté décidé en juin dernier : ce sera 39€, mais est-ce que ce sera suffisant ? Des fermetures de remontées supplémentaires en basse saison sont déjà prévues, ainsi qu’un ralentissement de la vitesse de certaines remontées toujours en basse saison. Continuer la lecture